Séminaire Participation et citoyenneté numériques

Le groupe de travail Participation et citoyenneté numériques organise des séances plénières, ouvertes à tous, sur inscription auprès de Anne Bellon (UTC/Costech/CIS) [anne.bellon@utc.fr], Clément Mabi (UTC/Costech/CIS) [clement.mabi@utc.fr] ou Stéphanie Wojcik (UPEC/CEDITEC) [stephanie.wojcik@u-pec.fr].

2021/22

26.11.2021 à 14h
Julien Boyadjan (Sciences Po Lille), « Les usages politiques et informationnels des médias sociaux au sein de la jeunesse étudiante ». La présentation sera discutée par Tom Chevalier (CNRS/Arenes).

Les jeunes primo-votants âgés de 18 à 20 ans appartiennent à une génération née et socialisée à l’ère de l’Internet grand public. Différents sondages et études indiquent que les médias sociaux sont aujourd’hui leur principal moyen d’information, mais aussi leur principal support de participation politique. Cette communication propose d’éclairer les usages politiques et informationnels de cette population sur le numérique, en tenant compte de sa diversité sociologique. Nous avons pour cela mené une enquête multi-méthodes (questionnaire, entretiens et observation en ligne) dans différents publics de l’enseignement supérieur, socialement différenciés (E2C, BTS, AES, CPGE, IEP, etc.). Nous montrerons ainsi que les usages des médias sociaux diffèrent grandement selon les publics, et proposerons d’expliquer ces différences.

Rendez-vous dans les locaux de l’UTC Paris, 62 boulevard Sébastopol à Paris, ou bien à distance. Le lien de visioconférence vous sera transmis sur demande aux organisateur·rices du séminaire. 

2020/21

16.12.2020 – 14h à 17h (séance en visioconférence)
Ksenia Ermoshina (CNRS/CIS), « Apptivism » et démocratie. Le cas des applications citoyennes en Russie.
La discussion a été assurée par Bilel Benbouzid (LISIS/CIS) et Clément Mabi (UTC/Costech/CIS).
La dernière heure a été consacrée à un échange sur l’actualité du groupe de travail.

17.3.2021 – 14h à 17h (séance en visioconférence)
Jen Schradie (Sciences Po/CSO), autour de son ouvrage The Revolution That Wasn’t: How Digital Activism Favors Conservatives (Harvard University Press, 2019).
La discussion a été assurée par Sylvain Parasie (Sciences Po/médialab).
La dernière heure a été consacrée à un échange sur l’actualité du groupe de travail.

9.6.2021 – 14h à 17h (séance en visioconférence)
Richard Rogers, professeur à l’Université d’Amsterdam, a présenté en anglais ses travaux récents sur les réseaux sociaux alternatifs et les communautés d’extrême-droite en ligne, notamment autour de son article “Deplateforming: Following extreme Internet celebrities to Telegram and alternative social media”. Il a été discuté en anglais par Samuel Bouron (Dauphine/IRISSO).